Vocabulaire

Dans la jungle des nouveaux borborygmes sauvages utilisés ces dernières années en matière de performance énergétique, quelques rappels en version parfois très simplifiée.

Niveau d'isolation thermique globale. Il est calculé sur base des déperditions thermiques de toutes les parois en fonction de la surface totale des parois et du volume protégé (volume chauffé). Plus le niveau K est faible, plus l'enveloppe est meilleure. Le k doit être inférieur à K35 depuis le 1 janvier 2014 en Région Wallonne. Pour une maison dite « passive », le K doit être inférieur à K15. L'interprétation de ce chiffre peut s'exprimer de la sorte : ex : un K15 = 15kWh/m²/an = 1.5litres de mazout par m² par an. (150 litres annuels pour 100m² !)
Coefficient de transmission thermique : la valeur U d'une paroi correspond à la quantité de chaleur qui traverse 1m² de cette paroi par seconde et par écart de température de 1°C entre l'intérieur et l'extérieur. Elle est exprimée en W/m²K et doit être la plus faible possible pour toutes les parois du bâtiment
Résistance thermique : c'est l'inverse de la valeur U. Exprimée en m²K/W, elle doit être la plus élevée possible.
Niveau de consommation d'énergie primaire dans un bâtiment. Il s'agit du rapport entre la consommation annuelle d'énergie primaire du bâtiment et une consommation annuelle d'énergie primaire de référence multiplié par 100. Plus le Ew est faible, plus le logement est performant.
Test de pressurisation/dépressurisation du bâtiment. A l'aide d'un ventilateur, on augmente et on diminue la pression d'air à l'intérieur du bâtiment pour déceler les fuites d'air. Obligatoire pour une certification « passive ».
Méthode de calcul élaborant le bilan énergétique de chaque bâtiment. Obligatoire pour tous les bâtiments neufs ou assimilés depuis 2010. A l'aide d'un logiciel spécifique, les besoins en énergie et la consommation pour satisfaire ces besoins sont calculés. Sont pris en compte les apports d'énergies, les déperditions, les rendements des systèmes installés… Un classement s'effectue en fonction de la consommation d'énergie primaire en kWhep/m²/an et vous donne une « labellisation » sous forme de lettre de A à G (sensiblement identique aux appareils électroménagers). Nos maisons peuvent atteindre un label A+.
Habitation dont la demande énergétique totale (chauffage et refroidissement) est limité à 30 kWh/m² (K30). Il s'agit de la définition officielle : il convient en effet d'être vigilant et de ne pas tomber dans le piège grossier de certains constructeurs qui affirment être « basse énergie » uniquement parce que leur habitation, sur papier, possède un K juste inférieur à K45 (2013), ou K35 (2014).
Habitation dont la demande énergétique totale ne dépasse pas 15 kWh/m² (K15) et dont la perte d'air n'excède pas 60% du volume de l'habitation par heure à une différence de pression de 50 pascals entre l'intérieur et l'extérieur.
Maison dans laquelle la demande d'énergie pour le chauffage et le refroidissement est totalement compensée par les énergies renouvelables.
Méthode de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre. Elle permet d'évaluer l'émission induite par une activité. Le but étant de manière évidente à ce que ces émissions soient les plus faibles possibles. Notre usine de fabrication est déjà certifiée CO2 neutre. Nous travaillons en ce moment (début 2014) à calculer l'empreinte complète d'une construction traditionnelle et à réduire nos émissions à néant. Vous participez également sans le vouloir à ce processus de réduction de notre empreinte carbone : Le fait de choisir des énergies non fossiles pour votre production propre réduit environ l'émission de 25 tonnes de CO2 par an !
Programme for the Endorsement of Forest Certification Schemes est un label qui garantit que le bois ou le papier provient de forêts gérées durablement. Concrètement, cette organisation non gouvernementale et environnementale présente partout dans le monde promeut une gestion forestière respectueuse de l'environnement et économiquement viable.
Forest Stewardship Council est une organisation internationale à but non lucratif présente dans plus de 50 pays qui a établi des critères stricts en matière de gestion responsable des forêts au niveau social, économique et environnemental. Tous les bois utilisés pour nos constructions sont labellisés PEFC et FSC.
Vocabulaire - FAQ